ORGUEIL ET PRÉJUGÉS ET ZOMBIES : Une Idée de Génie ou un Gros Navet ?


Le 29 mars 2017, sortira en DVD le film Orgueil et Préjugés et Zombies. De quoi faire se retourner dans sa tombe Jane Austen (quand on y pense, cette expression, je serais assez curieux de savoir d’où elle vient). Un thème qui fait énormément penser à un certain film : Abraham Lincoln : Chasseur de vampires, qui lui aussi s’amusait à transformer l’histoire en y ajoutant une touche de fantastique !

On ne va pas se mentir. Pour qu’un film avec ce thème réussisse, il nous faut un film qui ne se prend pas du tout au sérieux et qui soit un bon gros délire bien assumé, que l’on y voit des poules zombies, des armes les plus loufoques, des blagues bien moisies comme il faut !

Alors Burr Steers (17 ans encore, le secret de Charlie) a-t-il réussi son pari ? Est-ce que l’on a devant nous le nouveau film référence en matière de zombie ou encore un film qui va vite passer aux oubliettes ? Et bien vous allez avoir la réponse dès maintenant :

1) Un casting 5 étoiles :

Le film est un projet très sérieux dans un but de sortie au cinéma, le budget a donc permis à toute l’équipe de production de faire appel à de beaux noms comme Matt Smith (Doctor Who), Lena Headey (300), Sam Riley (Maléfique, Suite française)…

Certains des acteurs s’en sortent plutôt bien et notamment les personnages principaux, mais ne vous attendez pas à quelque chose d’incroyable. D’autres passent complètement à côté de leur film (Lena Headey entre autres), on sent par moments que même eux ne savent pas vraiment comment à un moment de leur carrière, ils ont pu se retrouver embarqués dans un projet comme celui-là.

Mais peu importe, car à vrai dire, nous, on veut du sang et de l’action et puis c’est tout !

D’ailleurs, à ce propos, je ne connais pas vraiment les livres de Jane Austen, mais il semblerait que la trame suive bien l’histoire originale en l’adaptant bien sûr au contexte zombie et c’est presque dommage qu’il ne se soit pas permis quelques libertés, car pour tous ceux connaissant déjà l’histoire de base, le film peut vite devenir ennuyeux !

Au niveau du scénario, je regretterai peut-être un peu, mais vraiment un peu, que l’arc narratif sur les zombies ne soit pas plus poussé que ça, et finalement n’apporte pas vraiment grand-chose à cette réécriture, alors que nous avions la possibilité, tel un Land of the dead de papy George Romero (quand reviens-tu ? 😉 ) et que les scènes de bataille ne soient malheureusement pas visibles ! 

Le côté fun du film qu’on était en droit d’attendre m’a plutôt déçu, car il est plutôt irrégulier et si, par moments, on a l’impression que le film tente de partir un peu dans l’absurdité (scène finale du film), par moments, il semble un peu trop sérieux. Résultat un goût de cul entre deux chaises me reste au travers de la gorge (et tu peux me croire, je n’aime vraiment pas ce goût). Applaudissements néanmoins pour Matt Smith qui incarne à la perfection un Parson Collins complètement loufoque !

2 ) Zombie or not Zombie ?

Du point de vue technique, le film m’a agréablement surpris au niveau des zombies et du maquillage qui, selon moi, apportait un vrai plus et surtout une identité au film, les costumes d’époque il n’y a vraiment rien à redire sur ce point, corset et autres robes seront de la partie !

Les effets spéciaux sont bons dans l’ensemble, on sent vraiment que le réalisateur a eu tout de même le budget pour se faire plaisir, une bande sonore malheureusement complétement absente et si vous avez pu lire mes autres critiques, vous savez à quel point il s’agit pour moi de l’âme d’un film !

 

Les décors, quant à eux, n’apportent rien de nouveau et vous laisseront de marbre devant ces édifices (oui, oui, j’ai osé le jeu de mots). Pourtant, avec un Londres en feux et des villages détruits un peu partout, un petit côté apocalyptique aurait pu être un gros plus dans le film.

Les plans du film sont plutôt bons, hormis, pour ma part, certaines scènes de combats qui partent un peu dans tous les sens, et mon dieu que j’ai horreur de ça, quand on ne sait plus qui est qui ? Et qui fait quoi ?

Bref, du point de vue technique, le film est un film qui malheureusement ne se démarquera pas vraiment de la concurrence. Ni fantastique ni mauvais, il en ressort un certain manque d’originalité et de prise de risque de la part de Burr Steers

 

Conclusion : qui peut voir ORGUEIL ET PRÉJUGÉS ET ZOMBIES ?

Eh bien, tout d’abord vos enfants, si la prof de français leur a demandé de lire Orgueil et Préjugés, y rajouter un peu de zombies pourrait leur donner un peu plus envie de s’y intéresser et faire passer Jane Austen pour l’écrivaine la plus classe du siècle !

Pour vous également, si vous ne savez pas quoi faire et que vous avez terminé de vous mater le dernier épisode de Walking Dead, vous avez peut-être là une bonne idée pour prolonger un peu plus l’expérience des zombies !

Ce film est donc un film sympa qui prend le risque de revisiter une œuvre culte et ça déjà, juste pour cette raison, il vaut le coup. Après, je le conseille si, comme moi, vous ne connaissez pas l’univers Orgueils et Préjugés, car l’histoire reste très fidèle aux livres et le peu de scènes d’actions risque de provoquer chez vous un profond ennui si vous connaissez déjà la trame !

Merci encore une fois aux sorties DVD de nous pondre de vraies petites pépites comme celle-là qui nous promettent entre amis quelques bons fous rires !

Pour  le DVD : ( il te suffit de cliquer sur l'image )

La Note du film : 9/10

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *